Observateur : Différence entre versions

De NVCwiki
Aller à : navigation, rechercher
(Le travail du Cercle Francophone)
m
 
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
Dominique Proudhon.
 
Dominique Proudhon.
 
   
 
   
''Les participants présents à cette réunion du Cercle Francophone:''
+
Les participants présents à cette réunion du Cercle Francophone:
''- Martine Marenne, Directrice du Cercle Francophone''
+
*Martine Marenne, Directrice Générale du Réseau Francophone
''- Laurence Bruschweiller, Directrice des régions Francophones''
+
*Laurence Bruschweiller, Directrice des régions Francophones
''- Geneviève Wilson, Directrice de L’Institut Francophone''
+
*Martine Castermann et Véronique Boissin, 1er et 2ème liens du Cercle Belge
''- Martine Castermann et Véronique Boissin, 1er et 2ème liens du Cercle Belge''
+
*Béatrix Piedtenu et Charlotte Duprez Mourman, 1er et 2ème liens du Cercle Français
''- Béatrix Piedtenu et Charlotte Duprez Mourman, 1er et 2ème liens du Cercle Français''
+
*Robert Bouchard, 1er lien du Cercle Québequois
''- Robert Bouchard, 1er lien du Cercle Québequois''
+
*Pierre Muanda et Jean Baptiste Ndikuryo, 1er et 2ème liens du Cercle Africain
''- Pierre Muanda et Jean Baptiste Ndikuryo, 1er et 2ème liens du Cercle Africain''
 
  
''La réunion était animée par Gilles Charest et Ghislaine Cimon, formateurs en Sociocratie et associés au Cercle Francophone.''
+
La réunion était animée par Gilles Charest et Ghislaine Cimon, formateurs en Sociocratie et associés au Cercle Francophone.  
  
 
-----
 
-----
  
 
[[Rhône-Alpes|Retour page d'accueil Rhône-Alpes]]
 
[[Rhône-Alpes|Retour page d'accueil Rhône-Alpes]]

Version actuelle datée du 3 juin 2007 à 19:55

Le travail du Cercle Francophone[modifier]

Témoignage d'un "Observateur": Dominique Proudhon (02/06/2007)

Le 2 juin 2007, j'ai été invité, en tant que deuxième lien du Cercle Rhône-Alpes (élu par les membres du cercle pour faire la connection avec le Cercle National), à assister en tant qu'observateur à une réunion du Cercle Général Francophone, qui rassemble des volontaires de plusieurs pays francophones motivés pour s'organiser afin de faire connaitre et développer la cnv dans leurs pays.

Pourquoi observer les réunions du cercle général? Parce que ce ne sont vraiment pas des réunions comme les autres! Les discussions s'y déroulent depuis quelques temps sur un mode très particulier, plus efficace que les échanges habituels, et en accord avec le principe de base de la cnv: être en lien et dans le respect des apports et besoins de chacun. Ce processus de travail en groupe a un nom, que vous avez peut-être déjà entendu: le "processus Sociocratique".

Tous ceux qui ont découvert et adopté la cnv avant nous et ont souhaité s'organiser pour la promouvoir ont été amenés à faire le constat suivant: il n'est vraiment pas évident prendre efficacement des décisions en groupe, surtout lorsque l'on souhaite y faire participer dans le respect tous ceux présents. Force a été de constater que si la cnv permet un véritable dialogue entre les gens, elle ne constitue cependant pas un mode de décision, surtout quand les besoins ou les intérêts divergent entre les gens. Hors pour co-créer, il faut pouvoir prendre des décisions et orienter les actions. Sur la proposition d'une "girafe avertie", la Sociocratie a ainsi été testée puis progressivement acceptée par tous ces "précurseurs" pour les résultats qu'elle permet d'atteindre (zéro objection!) et surtout pour la manière dont elle permet de les atteindre: avec la satisfaction et l'engagement de chacun.

J'ai donc passé, chose inhabituelle et difficile pour moi, la journée entière du 2 juin à me taire pour regarder et écouter les travaux d'un groupe qui utilise depuis 2 ans la Sociocratie. Onze personnes (représentant 4 continents! Liste en fin de texte ci-dessous) étaient présentes à cette rencontre, qui a durée deux jours (1er et 2 juin), et 7 observateurs ont assisté à cette journée du 2 juin. Pourquoi des observateurs? Parce que le Cercle souhaite travailler en transparence, sentir le support de tous ceux qui veulent participer à l'expansion de la cnv, et aussi montrer l'exemple d'une façon de travailler plus respectueuse de "l'intelligence collective", afin que celle-ci inspire tous ceux qui souhaitent rejoindre les rangs des "transformeurs de monde" par la cnv. Les observateurs, personnes du réseau ayant pris un rôle actif dans le développement et la vie du réseau (souvent des 1ers ou deuxièmes liens, mais pas seulement) sont invités par le Cercle, selon la place disponible lors des réunions de travail.

Ce que j'ai vu m'a enchanté: que des bonnes nouvelles! - Des personnes simples, que je ne connaissait pas, vraies dans leur désir de faire avancer les choses et dans l'expression de leurs idées/besoins. - Des échanges respectueux et bien organisés qui menaient à de vraies décisions où chacun a contribué. (Quel changement par rapport à de nombreuses autres associations ou équipes que j'ai vu fonctionner!) - Un leadership déterminé pour que des choses concrètes se réalisent ensemble à partir de l'étincelle de chacun. - Une envie d'inclure, d'inviter, de partager, de fédérer aussi, sans attache aux "grades" ou fonctions, dans un désir simple de servir la cnv. Il existait dans cette pièce un sentiment de contribuer, modestement mais surement, à quelque chose de plus grand, de l'ordre d'un changement social, d'une petite (?) révolution dans le monde des hommes... Cela m'a réconforté et rassuré sur la possibilité de faire de belles choses où chacun peut trouver sa place. Espace joyeux de possibles qui donne confiance...

Aussi, à chacun de vous en Rhône-Alpes, je voudrais dire ici que, si le coeur vous en dit, nous pouvons avancer dans la confiance d'un accueil, d'un support et d'une "guidance" de la part des cercles Francais et Francophone. Il y a beaucoup à faire et chacun de nous peut se rendre utile.Ces personnes que j'ai rencontrées attendent eux aussi de pouvoir "observer" nos actions pour célébrer ensemble les succès d'une plus belle façon de communiquer.

Bien à vous, joyeusement, Dominique Proudhon.

Les participants présents à cette réunion du Cercle Francophone:

  • Martine Marenne, Directrice Générale du Réseau Francophone
  • Laurence Bruschweiller, Directrice des régions Francophones
  • Martine Castermann et Véronique Boissin, 1er et 2ème liens du Cercle Belge
  • Béatrix Piedtenu et Charlotte Duprez Mourman, 1er et 2ème liens du Cercle Français
  • Robert Bouchard, 1er lien du Cercle Québequois
  • Pierre Muanda et Jean Baptiste Ndikuryo, 1er et 2ème liens du Cercle Africain

La réunion était animée par Gilles Charest et Ghislaine Cimon, formateurs en Sociocratie et associés au Cercle Francophone.


Retour page d'accueil Rhône-Alpes