Lycée Edmond Michelet Arpajon 91

De NVCwiki
Révision datée du 2 novembre 2011 à 15:58 par Elianeregis (discussion | contributions) (CESC départemental)
Aller à : navigation, rechercher

Un projet sur 3 ans : "Education à la non violence et à la paix"

Le projet est né en 2008, à l’initiative de Christiane Terrier, professeur de physique, qui avait découvert la CNV. Elle y a vu beaucoup d’intérêt pour répondre aux différentes problématiques actuelles : augmentation des problèmes d’apprentissage, de comportement, d’assiduité (menant trop souvent au décrochage scolaire), ainsi que des difficultés relationnelles et des conflits (entre adultes et jeunes et entre jeunes), avec un accroissement de la violence verbale, voire parfois physique, et a souhaité la faire découvrir à ses collègues.

Elle en a parlé à ses collègues, une douzaine était intéressés pour s’investir dans le projet. Un projet intitulé « Education à la non-violence et à la paix » sur 3 ans, a été construit avec l’appui d’une formatrice certifiée en CNV, Eliane REGIS.

Il est en lien avec

  • la Décennie pour une éducation à la paix et à la non violence pour les enfants du monde, lancée par l'ONU, de 2001 à 2010
  • les compétences psycho-sociales définies par l'OMS, dans son rapport du 17 novembre 2009 "La santé mentale, l'affaire de tous. Pour une approche cohérente de la qualité de la vie"

Il est basée sur l'approche proposée par la Communication NonViolente de Marshall Rosenberg.


2008-2009

  • Une soirée découverte de la CNV, 22 octobre de 18h à 20h, avec une conférence de sensibilisation, pour tous les membres de l’équipe éducative, à laquelle assistent une trentaine de membres de l’équipe éducative (enseignants, administration, conseillères d’éducation, infirmière, …),

suivie d’un temps d’échanges sur le projet, la suite à donner, recensement des personnes motivées pour poursuivre le projet.

  • Une formation de 2 jours (module 1 CNV), les 24 et 25 janvier, pour 13 personnes (enseignants, infirmière, CPE)
  • Des réunions une à deux fois par mois, depuis février 2009, du groupe de personnes ayant suivi le module 1. L’objectif de ces rencontres est l’entraînement à la pratique de la CNV (expression sans jugement, écoute empathique), le partage d’expériences professionnelles, avec recherche de solutions créatives, et le suivi de la mise en œuvre du projet.
  • Présentation de la démarche CNV dans plusieurs classes des enseignants formés, lors d’une heure de vie de classe.

Cette première année a donc permis de poser les fondations pour la mise en œuvre du projet. Il a pu se réaliser grâce à l’engagement personnel des membres de l’équipe éducative impliqués, et grâce à un investissement liminaire du lycée. En effet la subvention, qui seule permettra de financer les formations externes incluses dans la suite du projet, notifiée en septembre 2009, concerne donc l’année scolaire 2009-2010.

L’objectif des deux années suivantes sera l’approfondissement avec les personnes déjà formées et l’intégration de nouveaux membres pour développer l’action et impliquer davantage d’élèves. Le dispositif d’intervention sera donc globalement reconduit et amplifié, combinant formation et réalisations. A été rajoutée la sensibilisation des délégués-élèves à la CNV pendant une journée chacun.


2009-2010

  • Sensibilisation approfondie sur 3 jours (les 9, 14 et 15 octobre 2009) de tous les délégués de classes (60 élèves) à raison d’une journée par groupe.

Cette action résulte des réflexions du groupe de personnes formées au module 1, au vu de l’expérience de la première année. Elle permet d’impliquer tous les acteurs-délégués du lycée particulièrement engagés, en raison de leur mission, dans les relations avec les enseignants, l’administration et leurs condisciples.

Les délégués ont ensuite fait une présentation à leurs camarades de ce qu’ils avaient découvert, lors d’une heure de vie de classe en présence du professeur principal.

  • Une deuxième conférence de sensibilisation CNV, le 12 novembre 2009 pour les parents d’élèves et les enseignants intéressés, à laquelle ont assisté plus d’une cinquantaine de personnes.

L’objectif est à la fois d’informer et d’intéresser les parents au processus et à la démarche conduite dans le lycée.

  • Suite de la formation CNV (module 2) de 2 jours consécutifs, les 18 et 19 janvier 2010
  • Accompagnements individualisés par la formatrice des personnes motivées par le projet, une par une ou en petits groupes, dans des temps de disponibilité dans la journée (suivi de la formation, entraînement à la pratique de la CNV, recueil de la parole des enseignants et réflexion sur la façon dont ils peuvent accompagner celle des jeunes

Deux rencontres, une en novembre et l’autre en décembre (2x3h) pour le premier trimestre. La formatrice a gardé, depuis un an, des contacts avec le groupe, par le biais de mails, dans un but d’accompagnement et de soutien

  • Poursuite des rencontres mensuelles d’échange entre les membres formés, qui sont à la fois des temps d'entraînement à la pratique de la CNV, des temps de soutien par de l'écoute empathique mutuelle et des temps de développement de projet.
    • Un projet War and Peace, combinant anglais, histoire géographie et approche CNV, qui n'a pas pu voir le jour, les 2 enseignants n'ayant pas eu la classe en commun.
    • Un projet de recueil de paroles des jeunes, de ce qu’ils ressentent à propos de leur relation avec les jeunes, avec leur environnement, les adultes de l’établissement, du sens qu’ils donnent à l’apprentissage, de la manière d’apprendre…, voit le jour

Il est coordonné M.Siblot, professeur de philosophie et prend la forme d'une enquête réalisée par 4 élèves de Terminale, auprès des lycéens, et a fait l'objet d'un numéro spécial du journal du lycée.

pdf.png Paroles de lycéens info.png


Affiche atelier pose ton sac.jpg
    • Un projet d'espace d'écoute pour les élèves

Après un temps de pour le cadrage du projet, l’accord de la direction, l’élaboration d’une charte pour les adultes écoutants, d’une affiche et d’un document de présentation pour les élèves, l’espace d’écoute démarre en mars 2010. Il s’appelle « Pose ton sac » et est proposé aux élèves le jeudi de 12h à 14h. Deux adultes formés à l’écoute empathique sont présents simultanément. Les entretiens ont une durée de 15 à 20 minutes.

Dès le premier jeudi, des élèves s’y présentent, et il y en a de un ou deux à une dizaine chaque semaine. Cette offre répond à un réel besoin des élèves.

Les responsables de l’initiative témoignent : « Quel bonheur, après les avoir vu arriver tendus, stressés, angoissés, de les voir repartir détendus, légers avec le sourire. Ils retrouvent la confiance, l’estime d’eux-mêmes, et souvent leurs résultats progressent. C’est très enrichissant pour les enseignants de nouer avec les élèves un autre mode de relation, de personne à personne. Les effets semblent durables : des élèves venus au point écoute, croisés plusieurs semaines après, remercient encore et disent qu’ils vont beaucoup mieux ».


pdf.png Affiche "Pose ton sac" info.png

pdf.png Dépliant de présentation pour les élèves info.png

2010-11

N'ayant pas eu de financement pour cette troisième année, les actions n'ont pas pu être conduites comme prévues.

  • Christiane Terrier a assuré elle même une sensibilisation pour les délégués de classe de 2nde et leurs suppléants.(2 délégués et 2 suppléants x 10 classes, sensibilisation réalisée sur 2 demi-journées en octobre 2010, en 2 groupes, chacun bénéficiant d'une demi-journée)

La demi-journée de théâtre forum avec tous les délégués n'a pas pu avoir lieu.

  • La conférence de sensibilisation tous publics (adultes et élèves) sous forme de conférence-spectacle de théâtre, n'a pas pu avoir lieu.
  • Les présentations de la CNV à toutes les classes de l'établissement par des membres du groupe, après formation spécifique par la formatrice n'ont pas eu lieu. Les enseignants qui se sentaient à l'aise pour le faire l'ont fait dans leur propre classe.

Néanmoins les enseignants du groupe continuent à se réunir et à s'impliquer. Et aussi, 2 séances de 3 heures offertes par Eliane pour soutenir le groupe, notamment sur l'auto empathie et l'écoute empathique (en lien avec "Pose ton sac".)

CESC départemental

  • Le projet a suscité de l'intérêt du CESC (Comité Education Sante et Citoyenneté). Christiane Terrier a été invitée à en devenir membre.
  • Lors des réunions de ce groupe, des proviseurs de lycées, principaux de collèges, infirmières, conseillers d’éducation, enseignants…. ont pris conscience du fait que les compétences psychosociales ont un rôle important à jouer dans la promotion de la santé, en terme de bien-être physique, mental et social, et qu’elles seront un enjeu pour la vie des jeunes.
  • Dans un ensemble d’établissements, comprenant 1 lycée et 4 collèges, est alors né un nouveau projet intitulé : «L’accompagnement personnalisé en 2nde : mise en perspective des compétences 6 et 7 du socle commun ou comment aider les équipes à se saisir des objectifs visés dans les 2 niveaux ? »

40 professeurs de classes de 3ème et de 2nde, ainsi que des CPE ont participé à des journées comprenant un atelier de philosophie, une sensibilisation à l'Analyse Transactionnelle, et une journée de sensibilisation à la CNV (par groupe de 20 personnes), animée par Eliane Régis, avec des témoignages de Christiane Terrier

  • Une matinée de sensibilisation pour les infirmières scolaires de la région a eu lieu en Mai 2011

- En Janvier 2012 une journée de sensibilisation à la CNV est prévu au lycée Paul Belmondo pour une vingtaine de personnes. Cette journée,sera animée par Eliane avec le soutien de Christiane est subventionnée par la DAFPEN.