Lignes directrices pour le partage de la CNV : Différence entre versions

De NVCwiki
Aller à : navigation, rechercher
(Catégorie:Traduction en cours)
(à l’intention des personnes qui ne sont pas des formatrices ou formateurs certifiés du Centre pour la Communication NonViolente (CNVC))
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
''Le texte ci-dessous est encore pour le moment une simple copie de la page http://www.cnvc.org/guidelines_fr.htm et l'objectif est d'évoluer vers une traduction de la page [[:en:Guidelines for Teaching NVC]].''
 +
 
== à l’intention des personnes qui ne sont pas des formatrices ou formateurs certifiés du Centre pour la Communication NonViolente (CNVC) ==
 
== à l’intention des personnes qui ne sont pas des formatrices ou formateurs certifiés du Centre pour la Communication NonViolente (CNVC) ==
  

Version du 24 mai 2006 à 00:52

Le texte ci-dessous est encore pour le moment une simple copie de la page http://www.cnvc.org/guidelines_fr.htm et l'objectif est d'évoluer vers une traduction de la page en:Guidelines for Teaching NVC.

à l’intention des personnes qui ne sont pas des formatrices ou formateurs certifiés du Centre pour la Communication NonViolente (CNVC)

Quand nous commençons à apprécier l’énorme contribution que la Communication NonViolente apporte à notre vie, il est très naturel que nous désirions partager ce que nous avons appris avec notre famille, nos amis et les communautés auxquelles nous appartenons. C’est bien là notre rêve : que, grâce à la conjonction de nos efforts, individus et structures puissent développer leurs capacités à créer des relations pacifiques et à mieux servir la vie. Nous saluons la participation de chacun à la diffusion de ce que la CNV lui a apporté. Nous ne voulons aucunement freiner cet enthousiasme.

Les questions suivantes sont souvent posées par les personnes ou groupes qui désirent partager ce qu’ils ont compris de la CNV :


(1) Si vous ne cherchez pas à décourager les gens à enseigner la CNV, pourquoi faites-vous une distinction entre formateurs certifiés et non certifiés ?

Notre intention n’est pas de décourager les gens à transmettre aux autres ce qui a de la valeur et du sens pour eux. Nous désirons cependant protéger l’intégrité de ce qui est enseigné sous l’appellation de CNV. C’est la raison pour laquelle nous certifions des enseignants en qui nous avons confiance pour communiquer l’objectif et le processus d’une manière précise, complète et fiable. En outre, les formateurs certifiés s’engagent à soutenir le travail du Centre pour la Communication NonViolente.


(2) Vous ne vous opposez donc pas à ce que l’un/e d’entre nous aille donner une conférence ou une présentation sur la CNV dans son entourage, son quartier, son école, etc. ?

Bien au contraire, nous l’encourageons à le faire. En même temps, nous demandons que vous mentionniez le Centre pour la CNV et Marshall Rosenberg et que vous donniez au public les informations nécessaires pour nous contacter.


(3) Et pour des présentations plus longues ? Supposons que je souhaite proposer des séminaires ou des groupes de pratique en CNV ou que le groupe auquel j’appartiens veuille promouvoir la CNV ?

Si vous proposez des présentations plus élaborées ou des formations officielles (ateliers, séminaires, groupes de pratique, etc.), nous vous demandons de vous abstenir d’utiliser l’expression « Communication NonViolente  » dans les en-têtes ou titres d’imprimés faisant la promotion de votre séminaire, dans la mesure où cette expression est une marque de service du Centre pour la CNV juridiquement protégée aux Etats-Unis. Cependant, vous êtes libre d’utiliser cette expression dans le corps de votre prospectus et durant le déroulement de votre séminaire, pour autant que vous en mentionniez la source.

Nous demandons également que vous vous absteniez d’utiliser le terme ‘Langue Girafe’ ou l’image de la girafe sur quelque imprimé que ce soit, parce que nous désirons que l’image du Centre pour la CNV auprès du public ne soit pas associée à ce terme ou à ce symbole et parce que le Centre pour la CNV a conclu un accord dans ce sens avec le mouvement appelé « Giraffe Project ».

Nous demandons en outre que vous informiez les participants que vous n’êtes pas formatrice ou formateur certifié/e du Centre pour la CNV. Et, comme dans le cas d’une conférence, veuillez mentionner Marshall Rosenberg et le Centre pour la CNV et fournir aux participants les indications de contact de ce dernier.


(4) Est-ce tout ? Désirez-vous une contribution financière pour mon séminaire ?

Si vous en avez l’élan, nous apprécierions de recevoir un don de votre part qui soit l’expression de l’esprit de réciprocité qui, nous l’espérons, est celui dans lequel vous proposez votre atelier. (Les formateurs du Centre pour la CNV donnent 10% du revenu net de leurs formations). Ces fonds soutiennent le Centre pour la CNV dans sa mission de rendre la CNV accessible partout dans le monde.


(5) Puis-je mettre à disposition le matériel élaboré par le Centre pour la CNV ou par les formateurs du Centre lors de mes présentations ?

Le matériel du Centre pour la CNV fait l’objet de droits d’auteurs et nous vous demandons de ne pas l’utiliser sans autorisation. La majeure partie de ce matériel est conçue pour des formations spécifiques et nous préférons ne pas le voir utilisé hors de son contexte. En ce qui concerne le matériel créé par un formateur particulier, veuillez vérifier au préalable avec lui ou elle. Si vous créez votre propre matériel, plutôt que de lui donner le nom de « Communication NonViolente », veuillez indiquer qu’il est « inspiré du travail de Marshall Rosenberg et du Centre pour la CNV (http://www.cnvc.org et, pour les francophones, http://nvc-europe.org ) ».

Si vous avez d’autres questions, nous ferons de notre mieux pour y répondre. Veuillez prendre contact avec le bureau du Centre pour la CNV avant que vous (ou votre groupe) fassiez une publicité ou proposiez un séminaire de CNV, si certains de vos besoins n’étaient pas satisfaits à la perspective d’adhérer à ces lignes directrices.

Nous nous réjouissons de collaborer avec vous dans notre aspiration à créer un monde plus pacifique.

Jori Manske, Directeur exécutif ad interim
Centre pour la Communication NonViolente
1er février 2006