Discussion utilisateur:JF Hurel : Différence entre versions

De NVCwiki
Aller à : navigation, rechercher
m
Ligne 232 : Ligne 232 :
 
En intégrant le texte initial proposé par le bureau du Cercle Ile de France, il vise à en refléter l’'''intention'''. Il prend en compte les '''ressentis, réactions et implications''' de chacune des personnes présentes à la dernière réunion du  Cercle Ile de France et il vise à en refléter l’essence. En même temps, il exprime ce que je ressens, ce que je perçois et ce que j’expérimente en tant que '''citoyen du monde'''.
 
En intégrant le texte initial proposé par le bureau du Cercle Ile de France, il vise à en refléter l’'''intention'''. Il prend en compte les '''ressentis, réactions et implications''' de chacune des personnes présentes à la dernière réunion du  Cercle Ile de France et il vise à en refléter l’essence. En même temps, il exprime ce que je ressens, ce que je perçois et ce que j’expérimente en tant que '''citoyen du monde'''.
 
------------
 
------------
 +
 +
== Sous-page (page fille) [[Original pour projet]] ==
 +
 +
Salut JF,
 +
 +
Merci de ton initiative de page [[Original pour projet]] ;-) J'imagine que ça devrait pouvoir stimuler d'autres contributeurs :-)
 +
 +
J'aime bien en effet cette proposition. Peut-être que j'aurais envie d'ajouter que c'est un guide qui donne une liste ni imposée ni exhaustive d'infos intéressantes à donner pour un projet. Les idées derrière ça, c'est de ne pas rebuter une personne par une liste qu'elle trouverait trop contraignante, ou au contraire de brider une personne qui voudrait donner des infos qu'il ne voit pas rentrer dans une des questions présentes.
 +
 +
Autre retour, mais sur un détail de clarification du sens des mots utilisés, spécifiques à ce wiki : [[Aide:Page fille]]. D'où ma proposition de lever cette ambigüité sur ta page utilisateur en renommant la page [[Original pour projet]] en [[Utilisateur:JF Hurel/Original pour projet]] ou en la déplaçant dans un paragraphe intitulé ''Articles connexes'' par exemple. Ça peut parraître un détail mineur, mais d'expérience, cette clarté peut lever des confusions autrement ensuite difficiles à démêler !
 +
 +
tout de bon,
 +
 +
--[[Utilisateur:Dieudo|Dieudonné]] 12 août 2009 à 07:38 (CEST)

Version du 12 août 2009 à 06:38

SUJET DE DISCUSSION : Proposition de vision pour le Cercle régional d’Ile de France

Bibliographie

Extraits du site CNVC : [http://www.cnvc.org/fr/une-organisation-internationale-de-formation-la-paix-sans-lucratif ]

La Communication Non Violente (CNV) nous aide à rester en lien avec ce qui se vit en nous et dans les autres, instant après instant, et augmente notre capacité à nous rendre la vie plus belle – à nous et aux autres…

Vision : Le Centre pour la Communication NonViolente (CNVC) est une organisation mondiale dont la vision est celle d’un monde où les besoins de chacun/e sont satisfaits et où les conflits trouvent leur résolution dans une atmosphère de paix. Dans cette vision, partout dans le monde on se sert de la Communication NonViolente (CNV) pour créer des réseaux de systèmes au service de la vie et pour en faire partie ; et cela dans les domaines de l’économie, de l’éducation, de la justice, de la santé et du maintien de la paix.

Mission : Notre mission est de contribuer à cette vision en favorisant la création de systèmes au service de la vie à l’intérieur de nous, dans les relations interpersonnelles et au sein des organisations. Nous faisons cela en vivant et en enseignant la Communication NonViolente.

But : Le but du CNVC est de proposer des idées, une expérience et du soutien pour vivre la CNV en communauté, par le biais de stages, de matériel, de consultations en entreprises et de projets qui contribuent au développement de relations harmonieuses et porteuses de fruits.


Biographie de MARSHALL ROSENBERG

Ayant grandi dans la ville de Détroit, Marshall Rosenberg y fut confronté quotidiennement à diverses formes de violence. Désireux d'apprendre le maximum sur les causes de la violence et sur ce qui peut être tenté pour la réduire, il choisit d'étudier la psychologie et obtint un doctorat en psychologie clinique à l'université du Wisconsin. Il fit en outre une étude comparée des religions, s'informa sur la vie des grands hommes de paix de notre histoire et mena d'autres recherches pour identifier les formes d'apprentissage qui mènent à la violence et celles qui contribuent à des échanges attentionnés. C'est à partir de cela qu'il repéra des manières de penser, de s'exprimer, de communiquer et d'influencer qui réduisent la violence et font fleurir de bonnes relations. Il incorpora ce qu'il avait appris dans un processus qu'il appela la Communication NonViolente.

Il fonda le Centre pour la Communication NonViolente (CNVC), après avoir proposé son processus à d'autres gens et constaté la façon dont ce dernier leur permettrait de réaliser des changements en douceur et de vivre dans la bienveillance. Marshall et les membres du CNVC ont formé des équipes à la mise en application de la Communication NonViolente dans les pays et régions où elle peut être le plus utile pour soutenir la résolution des conflits dans un esprit de compassion, et permettre la satisfaction des besoins de tous.

Plus de 200 personnes habilitées à proposer cette formation dans les pays en question font aujourd'hui partie du Centre pour la Communication NonViolente. Outre les personnes qui développent leur connaissance du processus avec l'aide de formateurs certifiés, des milliers d'autres de par le monde l'apprennent avec leurs amis ou avec des membres de leur famille dont la vie a été améliorée par la CNV. Ce qui permet de vérifier que tout apprenant peut devenir enseignant...


Vision du cercle CNV RHONE-ALPES

1/ Le Cercle CNV Rhône-Alpes adhère complètement à la vision du Cercle Francophone qui est la suivante : Le Centre pour la Communication non violente est une organisation mondiale qui a pour vision un monde où les besoins de tout un chacun sont satisfaits et où les conflits trouvent leur résolution dans une atmosphère de paix. Les gens se servent de la CNV pour créer et faire partie de réseaux de systèmes au service de la vie, partout dans le monde, dans les domaines de l’économie, de l’éducation, de la justice, de la santé et du maintien de la paix.

2/ Le Cercle CNV Rhône-Alpes souhaite faire vivre dans sa région un espace d’échanges au service de tous ceux qui souhaitent utiliser et diffuser la Communication Non Violente selon Marshall Rosenberg pour contribuer à la création d’un monde au service de l’amélioration de la vie sur terre, plus respectueux des besoins de chacun.

3/ L’Association CNV Rhône-Alpes est la structure juridique qui est au service du cercle et qui, de ce fait, adhère également à la même vision, missions et charte de fonctionnement.


Mission du cercle CNV RHONE-ALPES

Répondant aux besoins de :

1/ Transmettre Faire connaître en région Rhône-Alpes le processus de Communication Non Violente selon Marshall Rosenberg par la diffusion d’informations sur les formations et les évènements (conférences, salons…).

2/ Se former, pratiquer, échanger, évoluer Faciliter l’apprentissage et favoriser l’accès du plus grand nombre au processus de la CNV par l’organisation de formations, la création de groupes de pratique et de groupes de recherche thématiques. Recenser les besoins de formation des personnes et des structures en région Rhône-Alpes.

3/ Se connecter à autrui, s’engager, partager Mettre en lien les personnes de la région Rhône-Alpes qui souhaitent agir dans le cadre du réseau en :

  • leur donnant des informations sur les actions en cours ou projetées
  • en organisant des réunions qui permettent partages, décisions, célébrations…

4/ Mettre en œuvre des projets Recenser les lieux ressources pour organiser des rencontres. Trouver des partenaires (co-animation d'évènements, mutualisation de moyens avec des structures proches dans les objectifs et les démarches...). Réaliser et évaluer des projets régionaux.


Charte de fonctionnement du cercle CNV RHONE-ALPES

1/ Pratiquer la CNV dans notre fonctionnement d’association et dans notre réseau. 2/ Améliorer constamment le mode d’organisation du réseau CNV régional en expérimentant tout outil nous paraissant pertinent, notamment la sociocratie (selon Gilles Charest) en cohérence avec ce qui a été décidé par le cercle national et le cercle francophone. 3/ Se soutenir mutuellement pour que chacun trouve sa place et sa contribution au réseau CNV Rhône-Alpes. 4/ Etre ouvert à d’éventuels partenariats avec d’autres structures dont les missions sont proches de celles de l’ACNV Rhône-Alpes. 5/ Assurer une coordination avec le réseau par l’intermédiaire du cercle national. 6/ Veiller à ce que tout projet engagé au nom de l’ACNV Rhône Alpes fasse l'objet d'un processus de validation garantissant que le projet est en cohérence avec les règles de déontologie et les objectifs fixés par l’ACNV France. 7/ Fonctionner de manière autonome par l’équilibre financier de l’association et de ses activités.


Vision du cercle CNV ILE DE FRANCE : Texte initial élaboré par le bureau du CIDF et son évaluation

  • Auteures : Barbara-Laure, Diane, Marie-Christine, Sophie :


1/ Le Cercle Ile de France adhère complètement à la vision du Cercle Francophone et du Cercle National Français qui est la suivante :

Le Centre pour la Communication Non Violente est une organisation mondiale qui a pour vision un monde où les besoins de tout un chacun sont satisfaits et où les conflits trouvent leur résolution dans une atmosphère de Paix. Les personnes se servent de la CNV pour créer et faire partie de réseaux, de systèmes au service de la Vie, partout dans le monde, dans les domaines de l’économie, de l’éducation, de la justice, de la santé et du maintien de la Paix.

2/ Le Cercle CNV Ile de France souhaite faire vivre dans sa région un espace d’échanges de coopération, d’apprentissage mutuel, de co-création au service de tous ceux qui souhaitent utiliser et diffuser la Communication Non Violente selon Marshall Rosenberg pour contribuer à la création d’un monde au service de l’amélioration de la vie sur terre, plus respectueux des besoins de chacun.


  • Déroulement de la séquence sociocratique

Echanges sur le document « Proposition de vision pour le Cercle Régional d’Ile de France » A partir du constat du mode de fonctionnement du Cercle RA, le bureau du cercle présente un texte sur ce que nous voulons faire en IDF. Sophie anime et explique le processus avec le soutien de Béatrix. Elle propose de travailler sur chacun des deux paragraphes du texte. Sophie précise que le texte sera validé en mode sociocratique. Le travail sera réalisé en deux temps sur chaque paragraphe avec 1 tour de clarification et 1 tour de réaction.

  • Les réactions des membres du CIDF recueillies en mode sociocratique.

Tour de Clarification premier paragraphe :

Le premier tour consiste à demander une clarification à partir de la question : qu’est ce que je ne comprends pas ? Les questions posées concernent le sens donné aux différents points suivants : Réseau de systèmes, relation Cercle francophone par rapport au Cercle national, adhère complètement, les personnes se servent de la CNV, organisation mondiale, le mot Vision, les conflits trouvent une résolution dans une atmosphère de paix…

Tour de Réaction premier paragraphe

Dans un second tour, le groupe réagit tant sur le fond que la forme du texte en s’exprimant à partir de la question : comment je ressens le texte ? Pour en faciliter la lecture, les réactions sont réparties selon 3 axes, la référence à la source du texte, les liens dans lesquels nous nous inscrivons avec le cercle et la façon dont nous aimerions que soient transcrites nos valeurs de cœur et de CNV

1. La référence à la source du texte

  • Célébration de l’existence du texte et du travail effectué et de ce qu’il suscite comme émotion.
  • Envie de célébrer l’apprentissage en remerciant l’existence de ce texte pour le chemin que nous avons envie de vivre.
  • Le texte parle et me paraît très clair.
  • Matériel précieux dans ce texte pour y arriver.
  • Vision ou retour d’expérience ?
  • Texte formel qui est une base qui va nous permettre de trouver un texte qui plaira à tout le monde.
  • Propositions vont-elles servir à quelque chose ?
  • Enlever le premier § ?
  • Surprise par les réactions, texte à commenter non à transmettre en disant à quoi il va servir.
  • Pas envie de repartir de zéro.
  • Cercle francophone = Cercle International francophone.

2. Les liens dans lesquels nous nous inscrivons avec le cercle

  • La vision de la CNV, au service de la vie permet de ne plus limiter.
  • Important de se relier à plus large. CIDF appartient à la France et appartient à l’International. S’inscrire dans le plus grand avec le lien clair qui nous relie, du sens.
  • L’unicité dans la diversité et non l’unité dans l’uniformité.
  • Notion d’appartenir à plus grand. Co-création.
  • Envie de partir du Cercle, qui nous sommes, pourquoi somme-nous là ? Qu’est ce que nous croyons, nos besoins, nos projets ? Le chemin de la vie.
  • Texte clair dans ses intentions qui décrit la façon dont on s’organise de façon descriptive.
  • En parlant des cercles fait-on des exclusions ?
  • Comment traduire l’esprit collectif ?
  • Travail à faire sur la cible visée, à qui je veux communiquer, à qui s’adresse le texte, message essentiel.
  • Dimension collective et texte dans l’implicite.

3. La façon dont nous aimerions que soient transcrites nos valeurs de cœur et de CNV

  • If it’s not fun, don’t do it ! Idée de petits maillons joyeux qui se relient en partant du vivant.
  • Le texte parle à ma tête et cela me va bien mais il ne parle pas à mon cœur.
  • Je me suis sentie envahie par l’organisation mondiale, j’aimerais partir de moi.
  • Le texte me blesse dans mon besoin d’autonomie.
  • Texte à Incarner.
  • Assemblage de mots qui « ne veut rien dire », pas CNV.
  • Pas de souffle CNV, pas de chaleur.
  • Texte a besoin d’être incarné en mettant de la clarté derrière les mots.
  • Complexité = ouverture è Compliqué = fermeture.
  • Manque de vie, de sens, de chair.
  • Adhérer : le CIDF adhère à la vision du CNVC (quoi ?).
  • Pourquoi cette liste ? Est-elle exhaustive ?
  • Méthodologie : partir de chaque attente.
  • Texte limitatif devrait plutôt être au service de la vie.
  • Vision : quelle est notre raison d’être, confusions entre les différents niveaux, le texte manque de clarté, commencer le texte en affichant nos croyances et nos valeurs.
  • Atmosphère de Paix ? Plutôt la bienveillance.
  • Manque de visibilité. Mot à mot.
  • Si on veut faire un texte, il ne sera pas possible d’y traduire les vibrations de la CNV, clarification du vocabulaire …
  • Rendre la CNV sexy, pas retrouvée, texte désincarné, pas d’élans, pas d’énergie, pas d’humour, pas d’amour …
  • Manque la chaleur de la CNV (bienveillance …) les mots qui parlent et traduisent l’émotion
  • Langage politiquement correct et désincarné.
  • Quel est notre rêve ? Que veut-on partager ?
  • Qui sommes-nous en tant que Cercle ILE de France ?
  • Quel est le message, l’intention ?
  • Comment trouver les mots pour exprimer la vision ?
  • Annoncer la couleur de notre croyance : « parce que nous croyons.. »


L'avenir avec la constitution d'un groupe de réflexion

La vie du groupe, ses productions

Suite aux échanges, un groupe est constitué pour réfléchir et compléter la vision du CIDF avec Véronique, Roselyne, Reine, Marie-Paule, Marie-Nathalie, Malika, Laurent et Jean-François pour enrichir la vision du Cercle Ile de France avec une première réunion le 24 janvier.


REUNION DU GROUPE : 24 janvier.

Le groupe travaille en deux sous groupes sur les deux aspects de notre "vision" avec :

  1. Marie-Nathalie, Reine et Véronique réfléchissent sur : << Traduction et adaptation à notre culture française du texte initial du CIDF >> : Prochaine réunion le 09 févier à 21h00, chez Reine.
  2. Malika, Roselyne, Laurent et Jean-François réfléchissent sur : << Incarnation et illustration de comment nous voulons vivre la CNV en Ile de France >> : Prochaine réunion le 15 février à 17h30 chez Malika.
  3. Les deux sous groupes ont l'élan de partager leurs productions, le WIKI peut servir à celà, JF se charge de mettre le WIKI à jour à partir des productions fournies par mail, word ou contribution directe dans le WIKI ...
  4. Lors des deux prochaines rencontres, les deux sous groupes proposent une ou plusieurs dates pour se retrouver lors d'une rencontre en grand groupe.

REUNIONS DES SOUS-GROUPES : 9 et 15 février


....................................TRAVAUX A VENIR........................................



Des contributions personnelles

  • La contribution de Roselyne

Qu’est ce qui m’a animée avant de travailler le texte initial ?

J’ai l’intuition que toute chose est liée, que tout est interdépendant, que tout est en tout, que ce qui est en haut est en bas et ce qui est en bas est en haut ; que ça marche dans les deux sens ; que l’infiniment grand est dans l’infiniment petit et que l’infiniment petit est dans l’infiniment grand ; que ce qui est au cœur même de la vie, c’est le lien, la relation à moi-même, à l’autre, à l’environnement ; que l’essentiel est dans la circulation d’énergie ; que la vie c’est Moi, les Autres et la Nature et aussi les Autres , Moi et la Nature, mais ce n’est pas moi tout seul.

Ma contribution : Proposition d’un nouveau texte

1/Je rêve (Nous rêvons)… Que chacun et chacune,

  • en vivant la CNV chez (en) soi, avec ses proches, au travail, à l’école, au sein d’associations diverses, dans les domaines de l’économie, de la justice, de la santé, de l’écologie,
  • en tissant des réseaux, des systèmes au service de la vie, partout dans le monde,
  • expérimente dans une conscience joyeuse, éclairée et responsable, que son propre changement contribue à la transformation sociale et participe au développement d’un Vivre Ensemble Autrement sur la terre, attentif à protéger et à faire grandir la Vie.

2/ C’est pour servir mon rêve( notre rêve), que j’ai à cœur d’apporter ma pierre à l’édifice du Cercle ILE de France dont l’intention est de faire vivre dans sa région, un Espace d’échanges coopératifs, d’apprentissage mutuel, de co-création pour tous ceux et toutes celles, qui ont l’envie d’utiliser et de diffuser la Communication Non Violente pour contribuer à la création d’un monde au service de la Paix et de l’Humanité.

3/ La Vision du Cercle Ile de France ainsi exprimée, rejoint la vision du Cercle Francophone et du Cercle National Français et s’inscrit dans celle du Centre pour la Communication Nonviolente, organisation mondiale à l’initiative de Marshall Rosenberg, qui a pour vision un monde où les besoins de chaque homme et chaque femme seront satisfaits dans une bienveillance mutuelle et où les conflits trouveront leur résolution dans une atmosphère de Paix.

Pourquoi je me sens bien avec ce nouveau texte ?

Je me sens bien car pour moi, en tant qu'individu relié à des collectifs, ce texte exprime mon inscription à un projet de transformation sociale et planétaire. En laissant émerger ces mots, je nourris mes besoins d’accomplissement, de sens, d’appartenance, de participation au monde, d’espoir.

Je ressens que ce texte s’inscrit dans l’esprit de la CNV parce qu’il est le résultat, l’aboutissement d’une co-créativité car :

  • Il prend en compte le texte initial proposé par le bureau du Cercle Ile de France et il vise à en refléter fidèlement l’intention. (je pars du collectif)
  • Il prend en compte les ressentis, réactions et implications de chacune des personnes présentes au dernier Cercle Ile de France et il vise à en refléter l’essence.(je pars du collectif)
  • En même temps, il exprime exactement ce que je ressens, ce que je perçois, ce que j’expérimente en tant que citoyenne du monde et en prenant en compte ma dimension spirituelle. Et en témoignant de cela, j’ai la croyance que d’autres que moi, se reconnaîtront dans ce texte.( je pars de mon individualité)

Enfin, c’est un texte qui veut parler au cœur en utilisant le langage joyeux du cœur.


  • La contribution de Jean-François

Mon intention pour participer à l’écriture de notre vision.

Mon chemin de vie m’a amené à rencontrer la CNV à un croisement de destinées où un choix s’imposait à moi : soit je vivais seul, recru du monde et coupé de mes congénères, soit je regardais le monde avec bienveillance et je m’ouvrais vraiment aux autres en laissant tomber toutes ces défenses qui en fait n’étaient que des murs que construisaient les mots que j’utilisais pour communiquer. Cette conscience nouvelle de mon appartenance à l’humanité est la source de ma motivation à participer à cette écriture en partant du Monde pour arriver chez moi. Roselyne nous propose sa vision en partant d’elle pour aller vers le Monde, nos deux visions ne se contredisent pas et s’apposent. En final, nous aurons à choisir et à construire tous ensemble, nous les membres du groupe volontaire, la vision du Cercle. J’ai la confiance que l’apposition de toutes nos visions nous conduira vers un texte de synthèse où chacun de nous retrouvera le sens de sa propre vision de la CNV.

Ma contribution : Proposition d’un nouveau texte

1°) Pour Marshall Rosenberg, le but de la CNV est de favoriser une qualité de relations qui va permettre de répondre aux besoins des uns et des autres en étant uniquement motivé par l’élan du cœur et la joie de le faire. Pour le Centre pour la Communication NonViolente, le but de la CNV est aussi de mettre sur pied des structures gouvernementales et civiles qui favorisent de tels échanges. Le Cercle de la communauté mondiale partage cette vision en énonçant que chaque homme et chaque femme peut faire partie d’une communauté mondiale accueillante, formée de praticiens de la CNV qui se soutiennent et s’inspirent les uns les autres. Ces groupements travaillent de concert pour réaliser la vision du Centre pour la CNV. Les cercles Français, nationaux, régionaux et locaux partagent cette vision et s’inscrivent dans cette perspective.

2°) Le Cercle CNV Ile de France souhaite faire vivre, dans sa région, cet espace d’échanges de coopération, d’apprentissage mutuel, de co-création au service de tous ceux qui souhaitent vivre et diffuser la Communication Non Violente pour contribuer à la création d’un monde au service de l’amélioration de la vie sur terre, plus respectueux des besoins de chacun.

3°) En harmonie avec la vision du Cercle CNV Ile de France, à mon (notre) niveau, en vivant la CNV avec mes (nos) proches, mes amis, au travail, à l’école, au sein d’associations diverses, dans les domaines de la justice, de la santé, de l’environnement…, en tissant des réseaux au service de la vie, je (nous) contribue (ons) par mon (notre) propre changement à la transformation sociale et je (nous) participe (ons) au développement d’un Vivre Ensemble Autrement attentif à protéger et à faire grandir la Vie.

Comment je me sens avec cette proposition de nouveau texte ?

Je me sens bien car pour moi, en tant qu'individu relié à ses besoins et à des collectifs, ce texte exprime mon appartenance à l’humanité toute entière. Ces mots expriment toute ma vision et éclairent le sens que la CNV donne à ma vie. Cette contribution me permet également de nourrir mes besoins d’accomplissement, de sens, d’appartenance au Monde et d’espoir dans l’Humanité. Je ressens profondément que ce texte s’inscrit dans l’esprit de la CNV parce qu’en m’inspirant des écrits de Marshall et des différents cercles, il est le résultat et l’aboutissement d’une co-créativité. En intégrant le texte initial proposé par le bureau du Cercle Ile de France, il vise à en refléter l’intention. Il prend en compte les ressentis, réactions et implications de chacune des personnes présentes à la dernière réunion du Cercle Ile de France et il vise à en refléter l’essence. En même temps, il exprime ce que je ressens, ce que je perçois et ce que j’expérimente en tant que citoyen du monde.


Sous-page (page fille) Original pour projet

Salut JF,

Merci de ton initiative de page Original pour projet ;-) J'imagine que ça devrait pouvoir stimuler d'autres contributeurs :-)

J'aime bien en effet cette proposition. Peut-être que j'aurais envie d'ajouter que c'est un guide qui donne une liste ni imposée ni exhaustive d'infos intéressantes à donner pour un projet. Les idées derrière ça, c'est de ne pas rebuter une personne par une liste qu'elle trouverait trop contraignante, ou au contraire de brider une personne qui voudrait donner des infos qu'il ne voit pas rentrer dans une des questions présentes.

Autre retour, mais sur un détail de clarification du sens des mots utilisés, spécifiques à ce wiki : Aide:Page fille. D'où ma proposition de lever cette ambigüité sur ta page utilisateur en renommant la page Original pour projet en Utilisateur:JF Hurel/Original pour projet ou en la déplaçant dans un paragraphe intitulé Articles connexes par exemple. Ça peut parraître un détail mineur, mais d'expérience, cette clarté peut lever des confusions autrement ensuite difficiles à démêler !

tout de bon,

--Dieudonné 12 août 2009 à 07:38 (CEST)