Discussion:Soutien des Animateurs des Groupes de Pratiques

De NVCwiki
Révision datée du 27 janvier 2010 à 20:13 par Alexia Bonvin (discussion | contributions) (en accord avec la bonification proposée par Nathalie)
Aller à : navigation, rechercher

Proposition concrète pour les réponses

Je suis d'accord que le tableau, séduisant au départ pour le dépouillement des réponses, n'est pas la forme la plus attractive pour les néophytes WIKI d'une part et sera compliqué à mettre en œuvre d'autre part (trop d'entrées et de possibilités).

Par contre, je pense que pour faciliter la tâche de dépouillement, il serait préférable de n'avoir qu'une page. Les titres de chaque paragraphe seraient en fait les questions posées, les réponses suivraient chaque paragraphe. Il serait juste nécessaire que chaque réponse soit précédée du nom du rédacteur(trice) pour retrouver qui a dit quoi, surtout au niveau des besoins.

--Jean-François Hurel 27 octobre 2009 à 21:25 (UTC)

Merci + question

Merci Jean-François de t'être jeté dans le bain :-)

Ça m'a donné envie de proposer une évolution de la mise en forme.

Sinon, il y a une question qui me chatouille un peu : comment faire pour éviter la barrière qui se construit toute seule entre le "vous" et le "nous". J'aimerais bien trouver une formulation qui lève cela : qui nous aident tous à nous voir dans la même barque, avec le moins d'étiquette possible. Sinon — pour moi ! — ressurgissent aussitôt les vieilles images de séparation entre ceux qui sont dans le cercle et ceux qui sont en-dehors. Et je constate que ça me freine mon envie de contribuer à ce que me demande ce "nous" qui se présente comme distinct du "vous". Et ceci quel que soit le cercle. Pour moi, le wiki est une manière de justement faire tomber ça en disant « nous faisons tous partie de la Spécial:Liste des utilisateurs, elle est ouverte, et maintenant, à nous de jouer ! »

Comment tu entends ça ?

--Dieudonné 30 octobre 2009 à 11:50 (UTC)

Merci + réponse ;-)

Après avoir fait l'exercice (cf page article), je trouve que c'est effectivement plus cool au niveau de la formulation des réponses qui résonnent comme un témoignage plutôt qu'à des réponses à une enquête aussi douce soit elle.

Amitiés

--Jean-François Hurel 1 novembre 2009 à 23:58 (UTC)

Message au groupe de Crest

Cher groupe ;-)

vous avez indiqué que vous proposiez de joindre un document :

« Nous avons élaboré l’an dernier une charte de fonctionnement que nous venons d’actualiser pour répondre à cette enquête (cf. document joint en fait comme je ne sais pas faire je peux l'envoyer par ailleurs) »

Si vous voulez vous pouvez me l'envoyer par courriel, ou me demander de l'aide par tél pour vous aider à appliquer la méthode expliquée ici :

Je double ce message d'un courriel à Sylvie Boyer qui est — je crois deviner ;-) — membre de ce groupe.

tout de bon,

--Dieudonné 1 décembre 2009 à 08:24 (UTC)

Besoins et stratégies

Salut les amis,

au § Soutien des Animateurs des Groupes de Pratiques #Synthèse des besoins exprimés lors de l'enquête 2009 il est écrit :

«[…] Plusieurs décisions ont été prises à partir des 2 principaux besoins identifiés :

  1. Besoin de partager et d'échanger entre animateurs,
  2. Besoin de supervision et de soutien des groupes par un formateur certifié, […]»

Et je suis un peu embêté avec cette formulation. J'aimerais préserver notre créativité dans les solutions que nous cherchons, or à chaque fois que je vois citer un besoin sous la forme d'une stratégie j'appréhende de nous voir partir dans des recherches en ayant perdu la conscience que nous sommes partis d'un besoin immédiatement associé à une stratégie.

Pour moi, une des forces de l'approche CNV est justement de ne pas enfermer la créativité dans des canaux préétablis.

Donc, voici ma demande. Est-ce que vous êtes d'accord que dans l'exemple ci-dessus :

  1. les besoins de partage et d'échange sont associés à une stratégie : le vivre entre animateurs ?
  2. le besoins de soutien est associé à la stratégie « par un formateur certifié » ?
  3. le « Besoin de supervision » parle plus d'une stratégie que d'un besoin au sens du besoin en CNV ?

Et si vous répondez "oui" à au moins une de ces questions, est-ce que vous seriez d'accord qu'on cherche une autre formulation qui distingue clairement besoins et stratégies, pour favoriser notre créativité ?

tout de bon,

--Dieudonné 24 janvier 2010 à 13:12 (CET)


Mon cher ami, je suis très sensible à ta vigilance vis à vis des "stratebes et en même temps, je ne vois pas pour ma part où il y aurait enfermement. Dans le sens où les besoins ici exprimées appellent effectivement des stratégies qui ne sont pas encore définies et qui seront justement l'objet des travaux que nous envisageons de réaliser entre les membres du CA et les "délégués régionaux". De plus pour moi le besoin de "supervision" peut effectivement être détaillé entre besoin d'aide, besoin de clarté, besoin de soutien, besoin de concertation, besoin de partage. Pour cela nous envisageons l'aide de formateurs certifiés mais cela reste encore aujourd'hui une proposition ouverte qui sera bien sûr discuter entre les référents CA et les délégués régionaux. Je ne suis donc pas OK pour modifier aujourd'hui le § Soutien des Animateurs des Groupes de Pratiques #Synthèse des besoins exprimés lors de l'enquête 2009 car je suis inquiet qu'à vouloir être "parfait" dans la langue CNV, nous coupions tout élan pour avancer et nous desservions la créativité au service de cette philosophie de vie que nous chérissons : la CNV

Amitiés --Jean-François Hurel 24 janvier 2010 à 14:42 (CET)


Salut JF,

c'est la première fois que je vois le mot stratebes : c'est la contraction de stratégies et besoins ? Qui est l'inventeur de cette expression rigolote ?

Cela dit, j'entends bien ton intention de préserver les élans pour avancer. Et comme j'ai envie d'y contribuer je te communique ma réalité :

  • je ne me reconnais pas dans l'intention d'être "parfait" dans la langue CNV
  • avec les besoins exprimés de la manière évoquée plus haut, je sens ma créativité se refermer :(

--Dieudonné 24 janvier 2010 à 15:09 (CET)


Hello Dieudo,

Stratebes a été inventée par Christiane Goffard, si chère au coeur de Roselyne... clin.gif Quant à la façon d'exprimer les besoins, j'entends bien tes sentiments vis à vis de l'expression qui ne te convient pas totalement. J'aurais juste une demande à te faire : peux tu, avec cette écriture, rester connecté à notre intention d'ouverture et de coopération avec les délégués régionaux ? Et si oui, aurais tu l'élan de te joindre à notre réflexion et nos échanges ?

--Jean-François Hurel 24 janvier 2010 à 15:23 (CET)


Merci à Christiane donc ;-)
Exemple d'une étonnante coopération : un A340 banc d'essai volant pour un réacteur d'A380…

Au sujet des réflexions et des échanges dans la coopération avec les délégués régionaux : m'y joindre est je te le confirme une activité qui me tient à cœur depuis quelques années… ;-)

A telle point que je prends même le risque de vivre avec l'une d'entre eux ! :-))

Encore une fois, pas de soucis dans le lien avec l'intention : d'ailleurs, tu le sais ;-)

Il reste qu'il y a un truc qui me gêne dans cette formulation des besoins… et tu sais comme les mots peuvent être des murs !

Je vais laisser passer une nuit de vol la-dessus (mon dernier de dix ans de vols sur A340), soumettre ces questions à mon délégué régional… et je reviens vers vous…

--Dieudonné 24 janvier 2010 à 16:29 (CET)


OK mon ami je ne suis fermé sur aucune autre formulation pour autant qu'elle permette de nourrir notre intention de coopération bienveillante. Bienvenu au club bras.gif et bon dernier vol avant l'aventure du 380 !!!!

--Jean-François Hurel 24 janvier 2010 à 16:45 (CET)


Voilà, après avoir laissé murir un peu le sujet, voici ce qui me vient. Comme dans le contexte de la CNV l'utilisation du mot "besoin" a un sens très précis et très utile pour clarifier les situations, la solution la plus simple que je vois pour le moment c'est, tant qu'on a pas réussi à dissocier les besoins des stratégies, d'utiliser plutôt un autre mot que "besoin". Par exemple "envie de" ou autre.

Dans notre exemple, ça pourrait donner :

« Plusieurs décisions ont été prises à partir des 2 principaux axes identifiés :

  1. envie de partager et d'échanger entre animateurs,
  2. demande de supervision et de soutien des groupes par un formateur certifié, »

Ce que j'aimerais bien aussi, JF, c'est que les autres personnes qui se sentent concernées par ce sujet viennent aussi s'exprimer ici !

Y'à qqu'un ?!

--Dieudonné 26 janvier 2010 à 12:31 (CET)


Mais moi aussi j'aimerais que chacun s'exprime sur le WIKI ... Par contre pour ce que tu proposes, (envie au lieux de besoin) je ne me prononcerai pas plus avant d'autant que la page article a été écrite avec Sophie. Et en même temps, restant collé à mon intention, les mots exprimés ne me gênent pas tels qu'ils sont écrits. Je t'invite à relire les retours des enquêtes où ces termes sont utilisés tels quels. De plus, pour moi, partage, échange et soutien sont des besoins car il n'ont pas d'intention sur les autres mais j'arrête là le débat... En même temps je souhaite rappeler que le texte n'est pas figé car c'est la base de la proposition que nous faisons aux pressentis Délégués Régionaux, base à enrichir tant sur le quoi que sur le comment.

--Jean-François Hurel 26 janvier 2010 à 19:11 (CET)


Chers amis je me joins à vous et ferai court je me sens à l'aise avec

Besoin de partager et d'échanger Besoin de supervision et de soutien des groupes

Demande de partage entre animateur Demande de soutien par formateur certifié

--JSophie Schro... 26 janvier 2010 à 21:35 (CET)

Retour de Françoise Keller

Je suis touchée de ton envie, Dieudonné, de vouloir clarifier la distinction entre Sentiments et Besoins. J'image que c'est une Stratégie pour nourrir des Besoins de clarté, d'ouverture à d'autres stratégies possibles. Personnellement j'ai confiance qu'une autre Stratégie est possible pour nourrir ces Besoins : la relation. Je suis donc tout à fait à l'aise qu'à un moment donné on exprime un besoin en lien avec une stratégie que nous imaginons. Puis, dans le dialogue, nous verrons ce qui émerge. Si la stratégie imaginée nourrit les besoins de chacun, alors GO ! Et si non, nous irons plus loin pour distinguer de manière plus fine Sentiments et Besoins. Personnellement j'ai besoin d'avancer dans la légèreté et donc j'ai envie de dire : prenons une formulation et avançons.... Quand je vois toutes les attentes qui existent, la soif des stagiaires qui veulent pratiquer la CNV et recevoir du soutien, j'ai envie de dire, surtout, surtout, allons-y.

Autre ajour - En sociocratie, quand on formule une objection et que le groupe d'arrive pas à bonifier la proposition pour tenir compte de l'objection, alors on est invité à lacher l'objection. Une manière d'accueillir notre imperfection, notre limite de conscience et de créativité du moment. Je vois que cette approche m'aide.

Bref, je n'ai pas de proposition pour bonifier l'une ou l'autre des formulations proposées pour tenir compte de ton objection Dieudonné....--Francoise Keller 27 janvier 2010 à 16:17 (CET)


Merci Françoise de ce feedback :-)

J'aime bien l'ouverture qu'il me donne à de nouvelles approches ;-)

--Dieudonné 27 janvier 2010 à 16:40 (CET)

Proposition de Nathalie

Nathalie vient de rédiger sur papier une proposition de reformulation du § Soutien des Animateurs des Groupes de Pratiques #Synthèse des besoins exprimés lors de l'enquête 2009.

Je viendrais la recopier ici bientôt ;-)

--Dieudonné 27 janvier 2010 à 16:40 (CET)


Proposition alternative écrite sur papier par Nathalie et recopiée ici (en attente de relecture) :

«[…] Dans la demande de soutien faite à l'association, deux principaux besoins identifiés :

  • lien
  • apprentissage.

Des stratégies en lien avec l'association et les formateurs ont eu la préférence :

  • pour partager et échanger : disposer d'un réseau local sur lequel les animateurs peuvent s'appuyer
  • être formé, supervisé et disposer de supports pour l'animation des groupes (web, petits exercices…)

Nos décisions […] »

--Dieudonné 27 janvier 2010 à 17:54 (CET)

en accord avec la bonification proposée par Nathalie

Bonsoir chers amis,

Je partage l'objection de Dieudonné quant à la première formulation.

Et la bonification proposée par Nathalie me plait. En séparant les besoins des stratégies, elle permet à la fois de maintenir les premiers et de laisser la créativité enrichir les seconds.

Bises --Alexia 27 janvier 2010 à 20:13 (CET)