Comptes Rendus des réunions du Cercle Ile de France/Réunion du 29 novembre 2008

De NVCwiki
< Comptes Rendus des réunions du Cercle Ile de France
Révision datée du 18 novembre 2010 à 15:55 par JF Hurel (discussion | contributions) (Ajout Catégorie:Cercle Ile de France)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
RENCONTRE ET PARTAGE - 4ème REUNION CERCLE ILE DE France
CR Journée du samedi 29 Novembre 2008 coréalisé par : JF Hurel, C Couraud, R Hurel, MC Douvier, BL Desplats, S Schrobiltgen, D Baran


PARTICIPANTS
Diane BARAN - Sophie SCHROBILTGEN - Barbara-Laure DESPLATS - Marie-Christine DOUVIER - Claude COURAUD - Jean-François HUREL - Roselyne HUREL - Eliane REGIS - Arnaud CHIFFAUDEL - Marion GUITON - Jacques DUTHEN - Véronique ZONCA - Malika ELKORD - Marie-Nathalie BERNARD - Georges-Igor FLAMENT - Claudette DUPONT - Rabia-Sarah MOUTAWAKIL - Caroline LAMY - Pascale WILMET - Ghislaine RAPIN - Reine LEPINEUX - Elisa METRA - Isabelle DESPERRIER - Justine CAULLIEZ - Laurent TROISIEME - Alain MARTY - Françoise CARON-WEBER - Pierre-Marie LAMIELLE - Catherine GUNTHER-DOUILLARD - Béatrix PIEDTENU - Marie-Paule LARHANTEC - Françoise GUINAMANT - Florence Bertrand - Annie SYLVA MONTEIRO - Martine VIGORIE Soit 36 personnes au total, dont 8 qui rejoignent le Cercle à cette rencontre


ACCUEIL
Marie Christine nous accueille et nous rappelle la composition du bureau du Cercle Ile de France : Marie-Christine Douvier, Barbara-Laure Desplats, Sophie Schrobiltgen et Diane Baran


ORGANISATION DE LA JOURNEE
Cette réunion du Cercle Ile de France est la 4ème réunion depuis sa naissance en février 2007. Elle s’est articulée autour de 5 temps forts. Une vente de livres a également été organisée par Caroline Lamy, tout au long de la journée.
1. Tour de connexion
2. Echanges sur le document « Proposition de vision pour le Cercle Régional Ile de France »
3. Présentation de quatre projets en cours par les référents concernés ou des participants -entretiens menés par Malika et filmés par Sophie.

  • Arnaud Chiffaudel : Pique Nique groupes de pratique CNV
  • Caroline Lamy : Ecole de vie
  • Isabelle Desperrier : Education et CNV
  • Eliane Régis : Théâtre et CNV

4. Présentation du fonctionnement de Wiki par Jean-François Hurel
5. Conclusion avec un tour de centrage et un apéritif surprise à base d’aliments vivants, préparé par Diane Baran et Delphine, nos « Fées du vivant » féesduvivant@free.fr
Un temps de travail en sous groupes, pour favoriser les rencontres et partages autour des projets en cours et à venir, était initialement prévu. Il n’a pas été mis en œuvre faute de temps en raison de la richesse des échanges de la matinée.

Tour de connexion[modifier]

Nous profitons de ce moment pour nous relier à ce qui est vivant en nous dans l’instant, pour exprimer les besoins que nous nourrissons à travers notre présence ici.

Echanges sur le document « Proposition de vision pour le Cercle Régional d’Ile de France »[modifier]

L’équipe du Cercle Ile de France a échangé avec le Cercle Rhône Alpes autour des documents sur lesquels certains participants ont travaillé pour exprimer leur vision de la CNV et pour poser leurs bases communes. Elle propose aujourd’hui un texte (voir ci-dessous) autour duquel elle nous invite à échanger : ce texte a pour objectif d’exprimer ce qui nous rassemble et la manière dont nous voulons fonctionner en Ile de France. Sophie anime et explique, avec le soutien de Béatrix, le processus sociocratique qui a été choisi pour travailler sur ce texte : deux temps pour chacun des paragraphes :

  • Premier tour de « clarification » afin que chacun puisse poser toutes les questions de compréhension.
  • Second tour de « réaction » au cours duquel chacun peut éventuellement dire comment il se sent, ou se situe par rapport au texte proposé.

Texte initial proposé[modifier]

1. Le Cercle Ile de France adhère complètement à la vision du Cercle Francophone et du Cercle National Français qui est la suivante : Le Centre pour la Communication NonViolente est une organisation mondiale qui a pour vision un monde où les besoins de tout un chacun sont satisfaits et où les conflits trouvent leur résolution dans une atmosphère de Paix. Les personnes se servent de la CNV pour créer et faire partie de réseaux, de systèmes au service de la Vie, partout dans le monde, dans les domaines de l’économie, de l’éducation, de la justice, de la santé et du maintien de la Paix.

2. Le Cercle CNV Ile de France souhaite faire vivre dans sa région un espace d’échanges de coopération, d’apprentissage mutuel, de co-création au service de tous ceux qui souhaitent utiliser et diffuser la Communication Non Violente selon Marshall Rosenberg pour contribuer à la création d’un monde au service de l’amélioration de la vie sur terre, plus respectueux des besoins de chacun.

Tour de Clarification premier paragraphe[modifier]

Barbara-Laure répond aux questions posées qui concernent principalement le sens donné aux différents points suivants : « Réseau de systèmes », relation Cercle francophone par rapport au Cercle national », « adhère complètement », « les personnes se servent de la CNV », « organisation mondiale », le mot « Vision », « les conflits trouvent une résolution dans une atmosphère de paix »…

Tour de Réaction premier paragraphe[modifier]

Pour faciliter la lecture du CR nous les présentons selon les grands thèmes qui sont apparus :

Célébrations[modifier]

  • Célébration de l’existence du texte et du travail effectué et de ce qu’il suscite comme émotion.
  • Envie de célébrer l’apprentissage en remerciant l’existence de ce texte pour le chemin que nous avons envie de vivre.
  • Le texte parle et me paraît très clair.
  • Matériel précieux dans ce texte pour y arriver. Pas envie de repartir de zéro.
  • Texte formel qui est une base qui va nous permettre de trouver un texte qui plaira à tout le monde.
  • Texte clair dans ses intentions qui décrit la façon dont on s’organise de façon descriptive.

Besoins insatisfaits[modifier]

  • “If it’s not fun, don’t do it !” Idée de petits maillons joyeux qui se relient en partant du vivant.
  • Le texte parle à ma tête et cela me va bien mais il ne parle pas à mon cœur.
  • Je me suis sentie envahie par l’organisation mondiale, j’aimerais partir de moi.
  • Le texte me blesse dans mon besoin d’autonomie.
  • Assemblage de mots qui « ne veut rien dire », pas CNV.
  • Pas de souffle CNV, pas de chaleur.
  • Manque de vie, de sens, de chair.
  • Manque de visibilité. Mot à mot.
  • Langage politiquement correct et désincarné.
  • Texte limitatif, devrait plutôt être au service de la vie.
  • Rendre la CNV sexy, pas retrouvée, texte désincarné, pas d’élans, pas d’énergie, pas d’humour, pas d’amour …

Réflexions et inspirations[modifier]

  • La vision de la CNV, au service de la vie permet de ne plus limiter.
  • Important de se relier à plus large. CIDF appartient à la France et appartient à l’International.
  • S’inscrire dans le plus grand avec le lien clair qui nous relie, du sens.
  • Cercle francophone = Cercle International francophone.
  • L’unicité dans la diversité et non l’unité dans l’uniformité.
  • Notion d’appartenir à plus grand. Co-création.
  • Envie de partir du Cercle, qui nous sommes, pourquoi sommes-nous là ? Qu’est ce que nous croyons, nos besoins, nos projets ? Le chemin de la vie.
  • Travail à faire sur la cible visée, à qui je veux communiquer, à qui s’adresse le texte, message essentiel.
  • Dimension collective et texte dans l’implicite.

Questions[modifier]

  • Ces propositions vont-elles servir à quelque chose ?
  • Enlever le premier § ?
  • Adhérer : le CIDF adhère à la vision du CNVC (quoi ?).
  • « Les domaines de l’économie, de l’éducation, de la justice, de la santé et du maintien de la Paix » Pourquoi cette liste, est-elle exhaustive ?
  • D’où vient ce texte : est-ce une vision ou un retour d’expérience ?
  • En parlant des cercles fait-on des exclusions ?
  • Comment traduire l’esprit collectif ?
  • Quel est le message, l’intention ?
  • Quel est notre rêve ? Que veut-on partager ?
  • Qui sommes-nous en tant que Cercle Ile de France ?
  • Comment trouver les mots pour exprimer la vision ?
  • Vision : quelle est notre raison d’être ? Confusions entre les différents niveaux, le texte manque de clarté, commencer le texte en affichant nos croyances et nos valeurs.
  • Pourrait-on remplacer l’expression « Atmosphère de paix » par « bienveillance ».

Trouver une forme vivante pour traduite nos valeurs de cœur et de CNV[modifier]

  • Texte à Incarner.
  • Texte a besoin d’être incarné en mettant de la clarté derrière les mots.
  • Complexité = ouverture / Compliqué = fermeture.
  • Méthodologie : partir de chaque attente.
  • Si on veut faire un texte, il ne sera pas possible d’y traduire les vibrations de la CNV, clarification du vocabulaire …
  • Y mettre la chaleur de la CNV (bienveillance …) trouver les mots qui parlent et traduisent l’émotion
  • Annoncer la couleur de notre croyance : « parce que nous croyons.. »

A l’issue des 2 tours pour le premier paragraphe, nous mesurons la complexité de rédiger un texte qui nous ressemble et nous rassemble !

L’heure du déjeuner est arrivée. Les membres du bureau, considérant le travail qui reste à faire, proposent qu’un groupe de réflexion plus restreint se charge de travailler à partir de tout ce qui a été dit ici pour proposer la vision du Cercle IDF.(Mise en commun des compétences pour réécrire un texte satisfaisant)

Neuf personnes se proposent pour travailler sur le texte et pour présenter, si possible, une proposition le 04 avril au prochain Cercle IdF. Le groupe définira son organisation. Une date limite pour la déposition des propositions individuelles, de ceux qui le souhaiteraient sera fixée. Enfin, le NVC WIKI est également retenu comme outil fédérateur des débats.

Séquence entretien avec des porteurs de projets[modifier]

Intention : Faire connaître et valoriser les projets. Utiliser les expériences réalisées pour dégager des apprentissages pour tous. Les choix se sont portés - sur des projets déjà très avancés, voire déjà en fonctionnement. - sur de projets qui nous ont semblé aller dans le sens du « changement social », en lien avec la place que Marshall Rosenberg lui-même donne à cette thématique.

Les entretiens sont filmés dans la perspective de constituer une bibliothèque d’images à mettre en ligne pour illustrer la CNV.

  • Arnaud Chiffaudel nous partage son expérience de participation aux pique-niques réunissant les personnes appartenant à des groupes de pratique ou des groupes autogérés. Objectif : créer du lien et communiquer entre « Girafes ». Deux pique nique ont déjà eu lieu. Un autre est prévu au printemps 2009. La participation est ouverte aux sympathisants. « C’est une mayonnaise qui a pris toute seule »
  • Caroline Lamy : Classe de vie. Objectif : Vivre pendant 5 jours avec des adolescents en résidentiel, une expérience de vie coopérative. Plusieurs formateurs CNV sont associés avec un collège volontaire. Une évaluation du projet pour apprécier son impact est prévue avec le soutien de Marion Guiton. « La classe de vie n’a de sens que si parallèlement, les adultes de l’établissement scolaire sont sensibilisés à la Communication Non Violente ». Une conférence informera les parents, et les développements du projet seront co-crées avec les enseignants volontaires ; ce projet s'inscrit dans une action progressive sur plusieurs années. Reste à trouver les financements pour ce projet ambitieux.

Pour tous renseignements, contacter Caroline : carolineaderlamy(chez)orange.fr

  • Isabelle Desperrier : CNV en milieu scolaire. Objectif : Introduire le plus possible la CNV dans l’éducation et le milieu scolaire. Difficultés rencontrées en cours de projet car certains parents ont associé CNV et secte en raison de textes trouvés sur Internet. Pour tous renseignements, contacter Isabelle : i.desperrier(chez)neuf.fr

Béatrix Piedtenu réagit sur cette question importante en précisant qu’en cas d’accusation de secte, nous ne sommes pas seuls et que nous nous devons de chercher du soutien et d’alerter l’ACNV qui nous aidera à construire des réponses.

  • Eliane Régis : Théâtre et CNV. Objectif : mettre ce groupe au service des autres projets. Création d’un atelier théâtre/CNV. Cette année plutôt tournée vers l’apprentissage du théâtre ; recherche de nouvelles formes (Par ex adapter la forme du théâtre Forum) pour sensibiliser aux valeurs de la CNV « Comment pouvons nous nous comprendre dans le respect et l’écoute et ensemble trouver une solution ; soutenir des projets concrets des personnes qui y participent, et possibilités de se mettre au service d’autres projets ou conférences. Eliane se situe dans la durée et le choix d’interventions privilégiées auprès des jeunes et le domaine du social. Elle démarre par exemple un projet sur 3 ans dans un lycée, et compte bien faire des ponts.

Présentation du WIKI avec quelques applications pratiques[modifier]

Le projet de trombinoscope né en juin dernier, à l’inspiration de Jean-François et Sophie, s’est concrétisé en rejoignant le trombinoscope déjà existant sur le Wiki CNV. Jean-François nous fait ici une démonstration de l’utilisation du wiki et plus spécialement du trombinoscope. Le wiki peut nous permettre de communiquer et de partager plus largement entre nous. Le choix du wiki répond donc aux besoins de facilité de mise en œuvre, autonomie, préservation du temps de chacun. Le trombinoscope nous permettra également de mieux nous repérer entre nous. Ainsi, cet outil nous permettra de répondre à nos besoins de connaissance mutuelle, partage, donner et recevoir, appartenance au réseau CNV, soutien… Notre volonté de le mettre en œuvre répond aussi aux besoins : de croissance, d’évolution, de contribution au développement de la CNV Adresse du wiki : http://fr.nvcwiki.com/index.php/Accueil Pour accéder au trombinoscope : http://fr.nvcwiki.com/index.php/Trombinoscope

Le Wiki est un formidable outil de communication mais nécessite parfois du soutien pour les moins familiarisés avec la technologie moderne. Jean-François ayant des talents de ce côté, Marie-Christine l’a sollicité pour être notre personne ressource en Ile de France. Jean-François est d’accord et proposera ultérieurement des modalités de fonctionnement aux membres du Cercle, afin que chacun sache comment le solliciter en cas de besoin.

En conclusion : tour de recentrage[modifier]

Chacun exprime à sa manière, avec un mot, ce qui est vivant en lui en cette fin de journée : « Foisonnement et Joie - Plénitude - Nourrie - Détente - Stimulée - Etonnement - Joyeuse - Fatiguée Dissipée - Joie et Sérénité - Excitée - Germe - Espoir - Curieuse - Stimulée - Gratitude – Ressourcée - Inspiré - En appétit - Joyeux - Impatient de bouger - Gratitude pour toutes les énergies déployées - Confiance - Nourri - Fatigué - Reconnaissant - Communauté - Lasse - Reconnaissante - Foisonnement - Touchée - Jubilation - Présence - Reconnaissance - Stimulée - Confiante - Nourrie - Heureuse - Confiante »

Ce tour de parole est aussi l’occasion d’informer des projets, en construction ou déjà en place :

  • Georges Igor :
CNV et Communication Non Verbale : le 5 janvier 09
Mise en pratique de la sociocratie : le 11 décembre 08 à Verrière le Buisson
  • Diane Baran : projet « Les fées du vivant, l’art de se nourrir à la vie » : jeudi 18 décembre 08, chez Totum, 23 rue des Vinaigriers 75010 Paris
  • Laurent Troisième : groupe de pratique dans l’Est de Paris en journée
  • Sophie Schrobiltgen : Groupe de Pratique CNV et Sociocratie
  • Claude Couraud : Groupe de Pratique à Saint Quentin en Yvelines
  • Isabelle Desperrier: Groupe de Pratique autour de l’éducation
  • Rabia-Sarah Moutawakil : Preneuse de toutes les idées pour l’organisation de la fête de la CNV et les aspects financiers
  • Marie-Christine Douvier :
Groupe de pratique CNV ouvert à de nouveaux participants
Atelier « CNV et écriture » à venir, en soirée à Paris et en week end à la campagne

Béatrix Piétenu annonce également la venue d’Aniruddha, en France à l’occasion de notre Assemblée générale festive des 2 et 3 mai 2009 : Aniruddha est formateur CNV en Inde où de beaux projets grandissent actuellement

Moment de fête[modifier]

La journée se termine joyeusement autour d’un Apéritif surprise dégustation du vivant, organisé et préparé par Diane Baran et Delphine Charvolin. C’est une occasion d’échange et de partages informels très riches entre tous les participants à cette journée. Merci à Diane et Delphine pour leur contribution généreuse qui a mis nos papilles en émoi, avec la découverte de cette alimentation vivante et délicieuse et qui nous a permis de terminer cette journée dans la joie.