Cercle France/2006 & 2007 : Différence entre versions

De NVCwiki
Aller à : navigation, rechercher
(Compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’ACNV samedi 12 mai 2007)
m (a renommé ACNV:CA en Cercle France/2006 & 2007 : Mise en forme cohérente à notre système d'archivage actuel)
 
(5 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 161 : Ligne 161 :
 
* [[CGF]] Cercle Général Francophone
 
* [[CGF]] Cercle Général Francophone
 
* [[CFR]] Cercle Francophone des Régions
 
* [[CFR]] Cercle Francophone des Régions
 +
 +
[[Catégorie:ACNV]]

Version actuelle datée du 23 janvier 2010 à 15:24

Bienvenue sur la page du Conseil d'Administration de l'Association pour la Communication NonViolente.

Prochaines dates[modifier]

Dates des réunions de conseil (cercle France ACNV)[modifier]

Décidées en juillet 07

Année 2007-2008

10-11 novembre à Paris chez Eliane

2-3 février à Paris chez Eliane

29-30 mars à Paris chez Patricia (lieu à confirmer)

Samedi 17 mai à Paris maison associations 75003 : Assemblée Générale de l’ACNV

réunion des formateurs + conseil : 6-11 juillet


2007[modifier]

Compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’ACNV samedi 12 mai 2007[modifier]

Maison des associations du troisième arrondissement de Paris


Par François Dusson, président

Nous remercions Pascale B., Emmanuel B., Christine G., pour leurs notes prises pendant la réunion et leur rédaction par Christine, qui ont aidé le bureau de l’ACNV à établir ce compte-rendu.

Etaient présents : N.Azincourt – P.Bart – E.Beck – S.Bécot – C. Ben Mohamed – S Boyer – B.Brault – F.Caron Weber – C.Cestaro – N.Champion – V.Chavin Rousseaux – B et P.Chiquet – D.Dard – MC.Douvier – C.Dubart – D.Dumas – F.Dusson – JY.Foray – C.Fournier – L.Gibergues – R.Greuillet – M.Guez – C.Guidon – S.Jardé – F.Jourdan – RG.Journeaux – T.Lamartinie – E.Lambert – C.Lamy – MP.Larhantec – J.Lautmann – C.Legent Lebrun – RS. Moutawakil – V.Neveu – J.Parentani – B.Piedtenu – Det C.Proudhon – J Raimondi – E.Régis – C.Renard Testard – J.Sabatier – S. Schrobiltgen – G.Wilson.

Plan 
I) Déroulement de l’assemblée générale
II) Décision concernant le cercle sociocratique général français
III) Rapport moral
IV) Rapport financier

Déroulement de l’Assemblée Générale[modifier]

Matinée • Tour de présentation des vingt-trois personnes présentes qui précisent quels besoins sont nourris par leur présence aujourd’hui. Quelques besoins nommés : Tisser des liens, vivre la solidarité, partager la convivialité, s’informer, connaître les projets, se réjouir de tout ce qui est entrepris, se soutenir mutuellement, créer des contacts, découvrir et expérimenter de nouvelles façons de s’organiser.

• Présentation du rapport moral par le président. Les participants interviennent pour donner des exemples, compléter sur telle situation, questionner. Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

• Présentation des comptes par Sylvie Boyer, trésorière. Le rapport financier est par la suite adopté.

Après-midi • Renouvellement des administrateurs. Philippe Champion, Laurette Dauguet, Jean-Pierre Lepri sont démissionnaires. Il n’est pas procédé à l’élection de nouveaux membres. Un renouvellement aura lieu en 2008.

• Echanges sur les perspectives.

Décision concernant le cercle sociocratique général français[modifier]

  • Nous travaillons sur un mode sociocratique sur une proposition du président concernant le conseil d’administration de l’ACNV et sa transformation en cercle national français pour s’intégrer dans la construction sociocratique francophone. Après des tours de clarification, de bonification de la proposition, (les personnes intervenant en suivant leur place dans le cercle des participants), celle-ci est adoptée car elle ne reçoit aucune objection de la part des présents.
  • Avec le même mode de travail, une proposition est adoptée sans objection : demande est faite au cercle des formateurs qui se réunira en juillet 07 de prévoir au cours des formations qu’ils assurent la proposition d’adhésion à l’ACNV.
  • Divers points sont abordés dont la participation de l’ACNV à des salons type Primevère sur Lyon, dont la question de la circulation de l’information au sein de l’association.
  • Décision adoptée sans objection : « L’Assemblée Générale Ordinaire de l’ACNV du 12 mai 2007 tenant compte de l’organisation francophone dans le mode sociocratique approuve comme composition de son conseil chargé des décisions d’orientation :

- Les administrateurs choisis par l’A.G.O. suivant les statuts et le règlement intérieur dont 2/3 ne sont pas des formateurs certifiés - Deux personnes liens du cercle des formateurs certifiés français - Deux personnes liens du cercle des transmetteurs français - Des personnes représentant les cercles régionaux français Ce conseil est le cercle national français relié au cercle des régions francophones Les administrateurs sont en charge de la mise en œuvre des orientations avec une évaluation annuelle en A.G. »

  • Nous terminons par un tour où chacun, chacune exprime comment il repart de cette journée.


Rapport Moral[modifier]

Par François Dusson Président.


Bonjour à tous,

« Cette assemblée générale est essentiellement un temps de partages et d’échanges qui a fonction de balise sur le chemin ». Béatrix Piedtenu qui présidait l’an passé avait dit cela et je le reprends bien volontiers.

Première partie : retour sur l’année[modifier]

Un mot pourrait sûrement résumer beaucoup de ce qui a été vécu en 2006 : Merci. Nous pouvons tous partager des témoignages de ce que la CNV apporte dans la vie des personnes et des organisations dont elles font partie. A l’occasion d’un stage, d’une conférence, d’un groupe de pratique, d’un atelier, d’une lecture, d’une rencontre, quelque chose se déclenche avec la CNV qui apporte de la clarté, de la responsabilité de choisir, de la liberté, du goût et de la joie de vivre, de la paix, de la créativité, de la compréhension, de l’empathie, de la coopération etc.. De nombreux besoins humains sont ainsi reconnus, satisfaits. Comme le disent très succinctement les statuts de l’association, son but est de « faire connaître le processus CNV ». Il est possible de décliner de bien des façons ce « faire connaître « . Quand nous rencontrons le processus CNV, il vient souvent deux choses : - le pratiquer tous les jours et nous entraîner à le pratiquer pour nous le rendre disponible dans le quotidien. Le « faire connaître » associatif est alors orienter vers l’apprentissage et le soutien à l’assimilation, la compréhension et la pratique du processus au service de la vie - le diffuser autour de soi comme une ressource enrichissante ; Le « faire connaître » est alors tourné vers l’information, la documentation, le témoignage. En s’associant, ceux et celles qui aiment la CNV peuvent contribuer ensemble à ce but. Ce but nourrit lui-même des façons non violentes de traiter les conflits, une participation à la paix en chacun et dans le monde, des façons d’exercer des pouvoirs de reconnaître et satisfaire les besoins de tous les humains.

Aussi en ce temps de bilan, je regarde divers éléments de l’année 2006 qui vont dans la direction du « faire connaître ». Un travail collectif coordonné par Geneviève Wilson à la fin de l’été 2006 a été la construction aboutie du programme France 2007 diffusé à près de 8000 exemplaires par l’ACNV. Ce travail structure l’offre de formation aux personnes, en informant sur les stages, les groupes de pratique, les groupes autogérés, les correspondants régionaux, les documents (livres, CD, DVD) disponibles. De plus, la liste des formateurs certifiés et une information sur le processus de certification sont des informations au service de la clarté et de la qualité de la transmission du processus. Une information sur la structuration du réseau francophone fait prendre conscience de la dimension internationale de la pratique de la CNV. L’agenda en ligne sur le site internet de l’association relaie l’information-papier. Ce programme 2007 a été calqué sur le programme 2006 diffusé fin 2005.

Une façon imagée de se représenter le nombre de formations CNV en France serait de dire : pas une journée de l’année sans une formation CNV quelque part en France. Ainsi, je dénombre 110 stages module 1,2 ou 3 ; 50 stages d’approfondissement.

L’ACNV a porté particulièrement un stage « CNV et éducation » à Loquirec(29) en avril 2006 ; un stage « CNV et les tout-petits » au Havre en 2006 ; un stage « pour les parents et jeunes » en juillet 2006 ; un stage « animer les groupes de pratique » en janvier 2006 ; un temps fort à Lyon « croître en humanité » en février 2006 (initialement prévu avec Marshall Rosenberg mais cela s’est fait finalement avec des formatrices francophones).

Il y avait en 2006 une trentaine de groupes de pratiques et une cinquantaine de groupes autogérés pour s’entraîner à la pratique de la CNV et se soutenir mutuellement dans l’apprentissage. (Ce nombre est en augmentation en 2007).

Au service (pour partie du travail) de l’information des personnes (téléphone, envois de programme et d’informations), l’ACNV emploie une personne une dizaine d’heures par semaine. Toujours au service de l’information, de la documentation, du témoignage, il y a un « wiki » (responsable Dieudonné Dard) de la CNV dont la partie française s’est complétée en 2006. Fin 2006, un blog de l’association (responsable Béatrix Piedtenu) a été créé, à l’image d’autres blogs de formateurs en CNV. D’autre part, le journal allers-retours (responsable Philippe Champion) est arrivé en 2006 à son numéro 4 sorti en juillet et numéro 5 sorti en hiver 2006-2007. Il contient de précieux exemples de la vitalité apporté par la CNV sur le plan personnel ou collectif.

Pour faire connaître la CNV mais aussi pour aller à la rencontre des personnes et d’autres mouvements, l’ACNV a participé à des divers salons. Il y a eu les 2, 3, 4 juin 2006 à Paris le salon international des Initiatives de la Paix et l’ACNV y était présente avec un stand et également des présentations (un aperçu par un article dans allers-retours 4). C’est l’occasion de rappeler que l’ACNV fait partie des associations de la coordination française pour la Decennie. Il y a eu aussi participation au salon Primevère à Lyon en avril 2006.

Dans la diffusion de la CNV, je tiens aussi à relever les formations qui ont eu lieu dans un cadre institutionnel. Ainsi ce stage à Nantes en 2006 « mieux communiquer pour mieux s’insérer » qui prend en compte des personnels d’accueil travailleurs sociaux et des personnes accueillies. (Rapport disponible). En tant que président de l’ACNV, j’ai participé à la réunion de bilan de ce travail à Nantes en décembre 2006. (Ce travail se poursuit en 2007).


Deuxième partie. : CNV et sociocratie[modifier]

Dans son rapport de l’AG d’avril 2006, Béatrix parlait de « crise de croissance » de l’association et de « l’importance de l’organisation ». Depuis septembre 2005, le réseau francophone a choisi de se structurer en s’inspirant de la sociocratie. Cela n’allait pas sans un effort de compréhension et d’assimilation de ce qu’est la sociocratie au sein du réseau francophone ainsi que d’un travail de mise en cohérence avec le processus CNV.

Aussi des formations en sociocratie ont été proposées et suivies au cours de 2006 (3 groupes de 3 fois deux jours de formation), ainsi que des conférences. Ces formations ont été mises en place par l’institut francophone CNV. Les « cercles sociocratiques » se sont mis petit à petit en place.

Fin 2006, il était devenu clair que le CA de l’ACNV en accueillant deux liens avec le cercle des formateurs certifiés et bientôt d’autres liens pour représenter les régions deviendrait ainsi élargi le « cercle général France » et correspondre à une vue partagée sur le plan francophone de l’organisation sociocratique (voir schémas).

En France, se dessine aussi une structuration par région. La région Rhône-Alpes s’est réunie en cercle régional fin 2006. Elle s’est aussi fin 2006 juridiquement déclarée association loi 1901 pour faciliter le montage de projets régionaux. Entre l’ACNV nationale et l’ACNV Rhône-Alpes sont définis des liens clairs et cet exemple peut servir de modèle pour d’autres régions (une réunion du cercle Paris-Ile de France a eu lieu en 2007).

Comment en peu de mots résumer la sociocratie et sa cohérence avec la CNV ? Je vais essayer d’en donner succinctement ma compréhension.

a) Un des points du processus CNV est la demande. Celle-ci est moteur de vie. Pour une organisation, les demandes vont apparaître sous forme de propositions. La demande se différencie d’une exigence par l’accueil réservé au non vis à vis de la demande. La sociocratie admet dans son fonctionnement l’objection. Chaque personne du cercle de décision peut s’objecter devant une proposition. Cette objection n’est pas vue comme un obstacle à l’avancée du groupe mais une source d’enrichissement. La CNV dit que derrière chaque non à une demande il y a un oui à des besoins. Aussi l’expression de ces besoins va être au cœur du processus de bonification de la proposition faite. Les objections servent à bonifier une proposition. Ainsi la créativité au service de la contribution de chaque membre du groupe aux besoins présents est valorisée par la sociocratie et son mode d’adoption des propositions.

b) Le cercle, forme très souvent adopté dans les formations en CNV, est une figure inspiratrice pour la sociocratie. Chaque membre du cercle est invité à parler dans l’ordre de placement dans le cercle. Il est ici question de respect de la parole de chacun. Ce fonctionnement circulaire est là pour inviter à sortir du mode réactif, du mode de la polarisation entre quelques personnes qui débattent sans les autres. C’est une ouverture à une dimension empathique. Chaque personne est accueillie dans ce qu’elle dit puisque la parole éventuellement réactive est appelée à être différée dans le temps. Chacun, chacune peut alors se défaire de la propriété de son problème pour l’offrir au groupe et chacun, chacune peut alors contribuer à sa résolution. Une image pourrait être le cercle sociocratique comme une ronde pleine d’entrain où se joue la danse CNV autour des divers besoins en jeu.

c) Pour choisir des personnes à divers postes, la sociocratie propose une forme de vote, dit vote sociocratique. Chaque votant écrit son nom puis le nom de la personne qu’il choisit. L’animateur ramassant les votes demande alors à chacun d’explique son choix. La CNV permet de comprendre ce temps non pas comme un temps de jugement sur les personnes choisies mais un temps de partage d’observations, d’évaluations différentiées des observations et dites avec un « je ». Une personne du cercle fait alors une proposition d’une personne. Cette proposition sera adoptée sur le mode du zéro objection. J’ai vécu ce processus lors du choix du conseil pour la présidence en juillet 06. Je peux témoigner que cela a enrichi ma perception du poste et aussi j’y ai reçu le témoignage de la confiance donnée à partir d’observations par les membres du conseil. Cette façon de choisir ouvre aussi sur des surprises. Des personnes sont choisies alors que cela n’était pas du tout prémédité. Cela a beaucoup de valeur pour le renouvellement des responsables au cœur de l’association.

d) Un dernier élément sociocratique est le maillage du réseau en cercles qui s’intersectent suivant deux liens appelés premier et deuxième lien, deux personnes. Ces cercles sont structurés suivant une certaine hiérarchie. Ainsi, le cercle Rhône-Alpes aura deux liens avec le cercle France qui aura vocation de regrouper plusieurs régions, le cercle France aura deux liens avec le cercle des régions francophones qui accueillera le Québec, la Belgique, la Suisse, des pays Africains, des francophones en Italie, Espagne. Bien sûr, il est facile d’imaginer cela comme une structure de pouvoir classique si la question qui vient aux lèvres est : « quel cercle va m’accorder ceci ou cela ? ». Le cercle est perçu alors comme une entité de « pouvoir sur » et c’est le schéma d’une obéissance à l’autorité. En fait la question à poser est : « est-ce que ce que je projette, j’entreprends, concerne plus large que moi ? ». Alors la structure sociocratique va accueillir ce qui est ma proposition. Il reste alors à clarifier quel cercle sera le plus pertinent pour être ce « plus large que moi » soutenant.

J’arrête ici cette présentation.


Troisième partie : Défis à relever pour l’association[modifier]

1) Aller sur les chantiers sociaux pour un changement social. Santé, lien social, éducation, politique, justice, entreprises. Orienter notre association au service des personnes et organisations en développant avec elles le processus CNV. Cela signifie : aller sur ces terrains, rencontrer, chercher à comprendre, écouter, partager le processus, créer des environnements pour l’intégrer au quotidien, pour développer des outils de médiation, de compréhension mutuelle, de changements de paradigme dans les relations (le « sans récompense, ni punitions » par exemple)

2) Développer notre visibilité. Améliorer nos outils de communication, de diffusion de l’information. Site internet, journaux, présence dans les médias. A l’interne de l’association aussi bien sûr.

3) Prendre soin des relations humaines. A l’intérieur de l’association, prendre soin des implications de chaque personne, des élans à mobiliser ses compétences, des constructions de groupes, d’activités en cours etc.. Prendre soin aussi des relations avec d’autres associations et mouvements. Prendre soin de notre lien aux personnes sur les chantiers sociaux mentionnés plus haut.

2006[modifier]

Le CA d'été (3j) a eu lieu à wp:Douarnenez.

Décision a été prise le 14 juillet 2004 par les neufs membres présents de publier le lendemain sur cette page un premier compte-rendu incluant les éléments à l'ordre du jour.

Les deux principaux points vus le 15 juillet 2006 :
  • Valeurs, vision
  • Structure opérationnelle : Qui fait quoi ?


Nous pouvons vous informer désormais du nouveau bureau élu le 16/07/2006 de l'ACNV France:

Président : François Dusson
Trésorière : Sylvie Boyer
Secrétaire : Josiane Sabatier
Secrétaire adjointe : Marie Paule Larhantec.

Bientôt des réponses pour une info très recherchée : ACNV:Qui fait quoi ? Smiley.png réponses construites sur les échanges du 16 juillet après-midi

Un exemple de l'usage qui peut être fait d'un wiki par un conseil d'administration nous est donné par celui du CNVC : en:CNVC Board.


Articles connexes[modifier]